29/05/2012

Anciennes cartes postales de la Mission de Kangu au Mayumbe (série 1)

kangu,mayumbe

La Mission catholique de KANGU fût  fondée 1898 par les RR. PP. de Scheut sous le nom de Mol-Sainte-Marie. Elle est située dans le Mayombe à 102 km au Nord de Boma en R.D. du Congo.

Ci-après une première série d'anciennes cartes postales (début XXème siècle) de cette Mission de Kangu Kongo (Mayombe).

Edition Nels / Scheut

kangu,mayumbe

Vue générale de la mission 

kangu,mayumbe

 

kangu,mayumbe

L'église de la mission

kangu,mayumbe

Un jour de dimanche à la mission

kangu,mayumbe

Eglise de Kangu à la Fête-Dieu

kangu,mayumbe

Habitation des Pères

kangu,mayumbe

Les petits métiers

+++++++++++++++

A SUIVRE

20:58 Écrit par sanza dans Congo, CP Mission de Kangu, Mayumbe | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : kangu, mayumbe |  Facebook |

Commentaires

Wouah ! Merci d'avoir partagé ! :) Marie

Écrit par : caf de calais | 30/05/2012

Répondre à ce commentaire

merci npona ba image

Écrit par : zephy | 24/06/2012

Répondre à ce commentaire

Merci , je vois le lieu de ma naissance en 1950 :) j ' en suis toute émue Brigitte ill manque le père Emile qui m ' a baptisée ,

Écrit par : Theys Brigitte | 08/12/2012

Répondre à ce commentaire

Salut,

Je suis aux Usa, mais j;ai deja ete dans cette eglise lorsque mon pere etait agent a Scam, j'ai a peine quelques images mais serait il possible de mettre des nouvelles photo pour voir ce que cette partie de ma vie est devenue? please.
L'ecole Secondaire et l'hopital, et le petit seminaire aussi.

Mais les resortissants de Mayumbe ils font quoi pour leur pays? disons leur ville d'origine?
Faites quelque chose s'il vous plait. Laissez des traces que vous aviez aime votre centre.

Écrit par : Tahilor Nitouche | 18/01/2013

Répondre à ce commentaire

Kangu le berceau de la science au bas congo se meurt du reste a l image de tout le Pays.
faudrait il que nos oncles revienent nous coloniser pour remettre cette mission debout ?
A l allure ou vont les choses,la ruine n est plus pour longtemps.
KANGU JE T AIME

Écrit par : samy tsebe | 15/07/2013

Répondre à ce commentaire

Quelle profonde nostalgie de revoir cette église sur la photo! Je me souviens d'y avoir assisté à une messe au mois d'août ou septembre 1988 lorsque j'étais allé passer quelques jours de vacances à Mayombe. Soeur Tsola était préfet du lycée. Un nom que certaines élèves ressortissantes et reconnaissantes se souviendront toujours.
Ah, si ce pays peut être de nouveau dirigé par nous-mèmes les vrais Congolais? Nous diaspora y investiront tant économiquement, scientifiquement et technologiquement!!!

Écrit par : Claude Binda | 21/01/2014

Répondre à ce commentaire

vraiment je apreçier beaucoup

Écrit par : samuel alexandre tati | 16/02/2015

Répondre à ce commentaire

A vous Monsieur Francois Boulanger,

Je vous remercie infiniment de votre spontaneite a me repondre sur ma demande concernant la carte Ethique du Congo milieu XXe Siecle.
Un tres grand merci car j'ai pu l'imprimer sans difficulte.
Mes Voeux pour cette annee 2015
A plus

Tahilor N.

Écrit par : Tahilor | 25/02/2015

Répondre à ce commentaire

Bonjour Tahilor,

Heureux d'avoir pu vous rendre service, et succès dans vos entreprises !

François

Écrit par : François | 25/02/2015

Ah! Que c'est beau de revivre cette nature dans laquelle j'ai passé mon âge juvénile (1972-1978) en tant qu'élève au secondaire. Pourriez-vous m'envoyer quelques images des bâtiments de l'ESEKA, de cette époque-là) avant leur réhabilitation? J'ai vraiment envie de revoir distinctement les dortoirs, le bâtiment de la chapelle, le seul bâtiment à 1 étage où logeait feu Père Jean Theunissen qui m'avait beaucoup appris la fanfare (j'en étais le tout petit chef pendant deux années: 1977-1978). Où est allé le Père Jean Devaux? Il devra être très vieux en tout cas. Et le terrain caillouteux de football à l'ESEKA, qu'est-il devenu? M'enfin, racontez-moi quand-même quelque chose en attendant que j'y reparte pour un pèlerinage!
Que c'est beau!!!!!

Écrit par : Pierre Mbambi Mazebo | 12/05/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.